Ma grand-mère vous passe le bonjour – Fredrik Backman

Ma grand-mère vous passe le bonjour, c’est d’abord l’histoire d’un duo : celui d’une petite fille et de sa grand-mère, et au-delà : un bel éloge au lien particulier qui peut exister entre des grands-parents et leurs petits-enfants !

Si cela m’a d’abord un peu gêné de voir l’histoire sous les yeux d’une petite fille de 7 ans, elle est tellement attachante qu’au final cela finit par n’être plus dérangeant. Elsa est brillante pour son âge – très dégourdie, curieuse de tout … -, a du caractère, est passionnée de livres de super-hérosde la littérature de qualité comme elle les qualifieet fan d’Harry Potter, ne se séparant jamais de son écharpe aux couleurs de Gryffondor.

« Quand maman et mamie se disputent, Elsa met ses écouteurs et augmente le volume, et on dirait alors que maman et mamie sont les actrices d’un film muet. Elle est le genre d’enfant qui apprend très tôt que la vie est plus supportable quand on peut choisir soi-même la bande-son. »

La grand-mère est tout autant admirable. Pour sa petite-fille, elle a inventé un conte aux sept royaumes avec son langage, son mode de vie et ses habitants : on est impressionné devant tous les détails. Elle est aussi toujours prête à faire le pitre ou à partir dans des aventures rocambolesques pour défendre ou redonner le moral à sa petite-fille.

« Avoir une grand-mère signifie avoir une armée.

C’est le plus grand des privilèges des petits-enfants : savoir qu’ils auront quelqu’un de leur côté, toujours, quoi qu’il arrive. Même quand ils ont tort. Surtout quand ils ont tort. 

Une grand-mère est une épée et un bouclier. […] Mamie sait. Mamie comprend. Mamie est le genre de personne que l’on emmène avec soi sur le champ de bataille. »

La grand-mère n’est cependant pas aussi solide que le piédestal sur lequel sa petite-fille l’a mise ; atteinte du cancer, elle envoie sa petite fille dans une chasse au trésorcomme Elsa qualifie sa mission -, pour apporter des lettres d’amour, d’excuses ou de regrets à différentes personnes qui ont croisé la route ou fait partie de la vie de cette femme. Mais pour Elsa, cette aventure est beaucoup plus que cela.

On va alors faire la connaissance, en même temps qu’Elsa, de personnages hauts en couleurs, auxquels on va aussi finir par s’attacher, et peut-être percer un peu plus les secrets de la grand-mère.

Ce que j’ai adoré également avec cette histoire, c’est alors qu’elle est très réaliste au départ, on bascule ensuite dans une histoire fantastique. Cela m’a dérouté, je ne comprenais plus où voulait en venir l’auteur ni l’intérêt de ce basculement, c’est seulement à la fin que l’on comprend réellement ce qu’il se passe, se remémorant sous quels yeux on découvre l’histoire ; on finit donc par y croire nous aussi. On salue alors le génie de l’auteur, son histoire est vraiment bien narrée et ficelée !

Au final, j’ai aimé cette histoire qui m’a embarqué avec elle dans cette aventure, j’ai adoré connaître Elsa et rencontrer avec elle toutes ces personnes. Cela fait également du bien de lire un autre style d’écriture, cela change un peu ! Cette histoire n’appartient pas au genre fantastique mais, vous l’aurez donc compris, n’est pas tout à fait terre à terre non plus et j’affectionne particulièrement ces auteurs qui savent rester à la limite entre deux genres.

J’apprécie également beaucoup sa narration mystérieuse : au fur et à mesure que l’histoire avance des éléments nous sont dévoilés, nous permettant de reconstituer le puzzle et ainsi, tout devient plus clair à la fin.

Dernier point, et pas des moindres, l’auteur a aussi beaucoup d’humour, j’ai ri à de nombreux passages ! L’auteur a décidément du style ; une belle découverte !

« Difficile de dire d’emblée si mamie est un peu siphonnée parce qu’elle s’est rendue trop souvent à Miamas, ou si Miamas est un endroit un peu barjot parce que mamie y est venue trop souvent. Mais c’est de là que viennent toutes les fables de mamie. Les fables les plus incroyablement loufoques. »

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié

4 réponses pour “ Ma grand-mère vous passe le bonjour – Fredrik Backman ”

  1. Formidable
    J’ai très envie de lire ce livre moi qui adorait ma grand mère

  2. Je trouvais le sujet vraiment chouette aussi ! 🙂 Après comme je le dis au début de l’article, il ne faut pas avoir peur de lire une histoire sous les yeux d’une petite fille de sept ans, mais c’est touchant de voir à quel point elle considère sa grand-mère comme une personne hors du commun ainsi que leur grande complicité !

  3. L’Article est très bien écrit et donne envie de plonger dans l’histoire

  4. Merci ! 🙂