Charles de Gaulle 1958 – 1968 – Jean-Yves Le Naour & Claude Plumail

Cette semaine, je vais vous parler d’une bande dessinée se nommant Charles de Gaulle 1958-1968 Joli mois de Mai, il s’agit du tome 4 d’une série. Il n’est pas nécessaire de lire les premiers tomes pour comprendre celui-ci (juste quelques références en histoire de France sur la période du XXième siècle).

Mai 1968. De Gaulle s’ennuie. Pour lui, il n’y a plus rien de grand à accomplir. Survient la crise estudiantine, sociale et politique qui secoue le régime et lui redonne l’envie d’en découdre. Se référant sans cesse à mai 1958 et à la façon dont, dix ans plus tôt, il a roulé les militaires, les pieds-noirs et les parlementaires de la IVe République, Charles de Gaulle pense facilement venir à bout des contestataires, avec la maestria politique dont il est coutumier. Mais rien ne marche.

Ce qui est est intéressant dans cette histoire c’est que l’on aborde la petite histoire qui fait la grande, même si cela est romancé il est intéressant de suivre de Gaulle dans son « intimité » et dans son quotidien de président avec ces réactions humaines, qui désacralise aussi cette figure historique (qui reste très présente encore de nos jours dans l’histoire française moderne).

La période évoquée sera aussi moins familière à beaucoup car on connaît le général résistant et leader de la France résistante pendant la seconde guerre mondiale mais la période homme politique est beaucoup moins évoquée dans les salles de classe.

Il y a des petites anecdotes très drôles, comme de Gaulle promenant le chien qui lui a été offert (un corgy offert par la reine d’Angleterre ).

Par contre, le défaut majeur est que la BD ne vous prendra pas par la main pour vous expliquer le contexte et les personnages. Autant certains sont connus comme Pompidou mais il y a des noms de ministre ou de généraux avec qui de Gaulle parle et qui vous seront totalement inconnu comme certains évènements (mes cours d’histoire sont certes loin mais il est dommages de ne pas expliquer par exemple en quoi la 4ième république était inefficace….).

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié