Bilbo le hobbit – J.R.R Tolkien

Cette semaine, je vais vous parler d’un classique de l’heroic fantasy. Il s’agit de la première œuvre de J.R.R Tolkien, cette œuvre est assez connu mais ce n’est pas la plus célèbre de l’auteur car ce sera Le seigneur des anneaux qui le fera connaitre et posera aussi les bases de tout un genre de la littérature, on peut dire que Tolkien créa l’heroic-fantasy (s’il n’inventa pas le genre en lui même, il aura une influence telle que les auteurs suivants reprendront beaucoup de ses codes et encore aujourd’hui son influence se fait sentir).

 

Quatrième de couverture :

« Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n’aime pas être dérangé quand il est à table. L’aventure lui tombe dessus comme la foudre, quand le magicien Gandalf et treize nains barbus viennent lui parler de trésor, d’expédition périlleuse, et du dragon Smaug … qu’il va affronter. Car Bilbo doit partir avec eux ! Et le plus extraordinaire, c’est que le hobbit affrontera tous les dangers, sans jamais perdre son humour, même s’il tremblera plus d’une fois. »

 

Cette œuvre pour moi fut l’entrée dans le monde la terre du milieu et l’œuvre littéraire de Tolkien. Le livre se lit très bien et assez vite ( il doit faire 300 pages ). On y retrouve la plume légendaire de Tolkien dans une histoire d’aventure qui vous fera voyager. Ce que j’apprécie dans le livre est sa simplicité, Tolkien a écrit un récit  d’aventure et son sens du détail (on est loin de la complexité d’un Seigneur des anneaux et je ne parle pas d’un Silmarillion …) nous permet de voyager .

Les chansons (qui sont aussi la marque de Tolkien) sont ici drôles et vous feront sourire (ne cherchez pas les poèmes et ballades épiques de la terre du milieu présentes dans Le seigneur des anneaux ce n’est pas l’objectif et l’audience à laquelle est destinée le livre).

J’apprécie particulièrement ce livre aussi car on y voit la naissance de la terre du milieu, même si certains diront qu’il y a des incohérences avec Le seigneur des anneaux mais il ne faut pas oublier que ce livre a été écrit avant Le seigneur des anneaux, comme pour la différence de ton car Bilbo est un livre pour enfants. Le seigneur des anneaux est lui plus sombre (enfin pas dans ses débuts mais au fur et à mesure que l’on avance …cela s’explique aussi car l’audience grandissait, pour rappel Tolkien écrivait ses livres pour ses enfants et leur lisait un chapitre chaque 24 décembre).

Bilbo est donc pour moi un livre d’aventures un peu enfantin mais à lire si on aime Tolkien et l’heroic fantasy.

 

Pour conclure, je voudrais parler rapidement du film.

Pour moi, il s’agit de deux œuvres différentes …le film rajoute des intrigues qui n’existent pas dans le livre et pourrait apporter des incohérences (l’histoire d’amour entre une elfe et un nain est quand même assez improbable, autant une amitié est possible mais l’amour est une grosse incohérence). Le film est beau visuellement mais fait trop dans le délayage du livre, le film 3 n’étant qu’une grande bataille sur 2 heures, qui est finalement traitée assez rapidement dans le livre.

 

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié