La peur du sage – Patrick Rothfuss

Cette semaine je vais vous parler de la suite du nom du vent, le deuxième tome des chroniques du tueur du roi .

« J’ai dormi des milliers de nuits et parcouru des milliers de kilomètres. Je m’imaginais que tout serait très facile, une fois que je serais à l’Université. J’y apprendrais la magie et trouverais les réponses à toutes les questions que je me posais. Je croyais que tout se passerait aussi simplement que dans les livres de contes. Et il aurait pu en être ainsi, si je n’avais pas eu le don de me faire des ennemis et de m’attirer les ennuis. Cette histoire n’a rien d’une romance enlevée. Ce n’est pas une fable, où l’on revient d’entre les morts. Ce n’est pas un récit épique destiné à galvaniser les esprits. Non. Nous savons tous de quel genre d’histoire il s’agit. Quand quelqu’un vous raconte une partie de sa vie, c’est un cadeau qu’il vous fait. »

Le livre commence là où le premier livre s’arrête, on va donc suivre Kvothe dans sa vie au sein de l’Université pendant une bonne partie du livre. On va y voir sa rivalité avec Ambroise se développer, son apprentissage de la magie des noms …jusqu’à certains évènements qui vont l’obliger à quitter l’université pour un temps.

La deuxième partie du livre est très différente, on va y découvrir  un peu plus de monde dans lequel évolue Kvothe. On va en apprendre plus sur ces légendes …ce qui va épaissir le mystère qui entoure le monde créer par l’auteur (si vous rappelez dans la première critique j’évoque que l’on avait la sensation que le monde de Kvothe avait eu des parties de son histoire qui avait été effacée ou modifiée …).

J’ai grandement  apprécié cette deuxième partie car elle fait bien évoluer le personnage et fait aussi grandir l’univers de l’auteur. On y apprend plus sur les autres peuples vivant dans ce monde ( le passage chez les Adems, un peuple qui est évoqué depuis le tome 1 est très bien décrit, on a ici un mélange entre Japon et Chine …l’auteur ayant même créé un langage spécifique à ce peuple).

De plus l’auteur distille certaines réponses, mais cela en nous fait nous en poser d’autres et cela épaissit encore le mystère.

L’écriture est toujours aussi bien et les nouveaux personnages sont tous aussi très bon que ceux du premier tome (les personnages déjà présentés sont aussi encore plus développés). La musique est toujours aussi présente et y jouera un rôle encore plus important que dans le premier livre.

Je vous invite donc à lire ce deuxième tome rapidement, il ne vous fera qu’attendre encore plus le  troisième tome !

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié