Gotrek et felix – William King

Cette semaine, je vais vous parler d’une série de livres qui se passe dans l’un de mes univers préférés, celui de warhammer (à ne pas confondre avec warhammer 40k, j’adore aussi 40k, mais ce n’est pas la même ambiance et la même chose …là où 40k tend vers la science fiction, warhammer classic est un univers heroic fantasy).

Warhammer est l’univers créé par gamesworkshop, connu notamment pour son célèbre jeu de plateau mais aussi des jeux de rôles ou jeux vidéo (bloodbowl par exemple viens de cette licence). Pour faire simple (en effet décrire l’univers pourrait être un article de plusieurs pages en soi), il s’agit d’un univers entre la high fantasy et la dark fantasy …La grande particularité est qu’il ne s’agit pas d’affrontement entre le bien et le mal, mais entre le chaos et l’ordre. Il n’y a pas de méchant dans warhammer comme il pourrait y avoir dans un seigneur des anneaux mais des factions qui sont très grises et ont toutes une raison valide de faire ce qu’elles font et aussi des défauts dangereux même si elles sont du côté de l’ordre.

« Gotrek et Félix: héros méconnus de l’Empire, ou vulgaires voleurs et assassins? La vérité se situe sans doute entre les deux, et dépend entièrement des témoignages… »

Je vais ici vous parler du premier omnibus (le regroupement entre guillemets des 3 premiers volumes de la série …). Nous allons donc suivre ici les aventures de Felix, jeune bourgeois de la classe marchande de l’empire (ayant renié sa famille et ses privilèges après des histoires peu claires de manifestation …l’empire étant un régime autoritaire et largement corrompu) et de Gotrek (tueur nain …il s’agit d’une classe de paria chez les nains, ceux-ci ont un grand sens de l’honneur et si jamais un nain tombe en disgrâce ou subit un chagrin très important il peut prêter le serment du tueur, qui consiste à chercher une mort honorable au combat contre des créatures toujours plus puissantes …).

Je vais ne pas résumer les différentes aventures des deux protagonistes car cela sera fastidieux. Par contre, on a ici un livre d’aventures très efficace. La partie avec les skavens a Nuln dépeint bien l’univers urbain de warhammer ainsi que la société de l’empire (bien que le découpage d’avoir un chapitre par clan skaven soit un peu lourd …), la montée en puissance est aussi très intéressantes avec une dernière aventure en apothéose.

En termes d’accessibilité, effectivement il faut connaitre l’univers de warhammer pour apprécier et appréhender toutes les subtilités de l’univers (aucune clé de compréhension n’est fournis dans le livre), après si cela ne vous dérange pas il peut se lire comme un livre d’aventures classique.

Ce qui est aussi intéressant est effectivement l’aspect ni blanc ni noire des personnages et des antagonistes, ils ont un certain réalisme car ne sont pas méchants pour être méchant ou être bon pour être bon ( Gotrek ne sauve pas Nuln car il veut sauver la ville …il combat juste les sakvens car les nains vouent une haine ancestrale au skaven …il y a donc ici un comportement particulièrement réaliste car on voit le personnage agir par son système de croyances et non car il est un chevalier blanc comme dans beaucoup de livres d’heroic fantasy).

En résumé, si vous aimez l’aventure et que vous connaissez un peu l’univers de warhammer, c’est un livre que je vous recommande car plutôt bien écrit et prenant (cela est assez rare a souligné car dans les livres à licences il y a souvent beaucoup de mauvais romans surfant sur la popularité de la licence).

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié