En 2019 … je me lance dans le Reading Classics Challenge

Tout d’abord, j’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et je vous souhaite une BONNE ANNÉE 2019, livresque évidemment mais aussi plein de belles choses !!

Cela fait un moment que j’ai envie de participer à un challenge littéraire puis vous avez peut-être remarqué que l’an dernier j’ai lu plusieurs classiquesaprès avoir eu un coup de cœur inattendu pour Frankenstein de Marry Shelley et adoré La dame du manoir de WildFell Hall d’Anne Brontë, je me suis dit pourquoi pas participer à celui-ci – toujours en parallèle de lectures d’auteurs plus contemporains – !

De plus, je me répète mais l’avantage de ce challenge, si vous lisez sur liseuse, est que de nombreux classiques étant tombés dans le domaine public, vous pouvez trouver ces derniers en e-book gratuitement, de façon tout à fait légale, sur tous les sites où vous achetez vos e-books habituellement.

Le principe

Le principe de ce challenge est de lire au moins un livre classique par mois de l’un ou l’autre des auteurs proposés chaque mois. Vous pouvez ensuite en parler sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #ReadingClassicsChallenge2019 et si vous souhaitez échanger avec les autres participants, un groupe facebook existe aussi à cet effet.

Pour en savoir davantage, je vous renvoie à l’article de celle qui en est l’initiatrice.

Mes idées de lectures pour les premiers mois du challenge

Je ne participerai peut-être pas tous les mois – le but n’est pas de se mettre des contraintes – mais j’ai déjà ma petite idée pour mes lectures de janvier, février et peut-être aussi celle du mois de mars.

Janvier : L’homme qui rit de Victor Hugo dont j’ai entendu et lu beaucoup d’éloges.

A travers la destinée extraordinaire de Gwynplaine, l’Homme qui Rit, Victor Hugo brosse un tableau épique de l’aristocratie anglaise des années 1700. A la fois roman d’aventures, exposé historique et social, drame injouable et poème visionnaire, ce roman est le plus fou de tous ceux de Hugo. C’est aussi le plus riche des obsessions de son auteur. Le bateau pris dans la tempête, le pendu servant de vigie, la cabane-théâtre des saltimbanques, les tirades philosophiques d’Ursus, les machinations du traître, la chirurgie monstrueuse, le portrait de la princesse perverse, l’or des palais et le scandale à la chambre des lords sont, plus que des morceaux de bravoure, des morceaux d’anthologie.

Février : Une chambre à soi de Virginia Woolf dont il serait vraiment temps que je le découvre !

Bravant les conventions avec une irritation voilée d’ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce délicieux pamphlet comment, jusqu’à une époque toute récente, les femmes étaient savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes et, nécessairement, réduites au silence. Il manquait à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du temps et une chambre à soi.

Mars (encore en réflexion) : Va et poste une sentinelle de Harper Lee suite du célèbre Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur – que j’ai lu et apprécié, sans que ce soit non plus un coup de cœur.

Milieu des années 1950. Jean Louise Finch, dite « Scout »,  est de retour à Maycomb, sa petite ville natale de l’Alabama, pour rendre visite à son père, Atticus. La nation se déchire autour des questions raciales. Confrontée à la société qui l’a façonnée mais dont elle croit s’être affranchie en partant vivre à New York, Jean Louise va découvrir ses proches sous un jour inédit…
En 2015, Harper Lee a créé la surprise en publiant un second roman, suite de l’incontournable best-seller, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, où l’on retrouve l’inoubliable héroïne Jean Louise, vingt ans après. Chronique douce-amère de l’adieu à l’enfance, entre tendresse et férocité, espoir et désenchantement, Va et poste une sentinelle a été écrit avant le livre culte, prix Pulitzer en 1961.

Quelqu’un souhaite participer avec moi ?

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié

2 réponses pour “ En 2019 … je me lance dans le Reading Classics Challenge ”

  1. Ah j’adore ton espace commentaire !
    Je ne lis jamais de classique, il faudrait que je me lance. Un challenge c’est encore un peu trop contraignant pour moi mais promis je mis met !

  2. Merci beaucoup !! 😀 , j’ai voulu faire un espace des commentaires original.
    La littérature classique n’est pas mon genre préféré mais on découvre parfois quelques pépites !
    Et pour le challenge, c’est une façon d’explorer d’autres auteurs mais je me mets pas de contraintes non plus, je risque surement de ne pas participer à tous les mois.