Anno Dracula – Kim Newman

Cette semaine, je vais traiter d’un livre fantastique qui m’a particulièrement intéressé et qui a le mérite de bien écrire le mythe du vampire. On va donc être plongé dans un Londres victorien envahie de vampire et où vont se croiser différents personnages plus ou moins connus.

Quatrième de couverture :

« Londres, 1888.
L’obscur voile de la terreur est tombé sur la capitale depuis que la reine Victoria  s’est unie au sulfureux comte Dracula. Sous son influence, les citoyens sont de  plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants.
Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, un assassin surnommé Scalpel d’Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à  la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene’s Club, vont devoir gravir les échelons du pouvoir. Et s’approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu’a jamais connu le royaume. »

Tout d’abord, j’apprécie dans ce livre le Londres fantastique qui est décrit, on a un environnement dans Londres vraiment intéressant et qui transporte vraiment le lecteur.

Le deuxième intérêt est la réécriture du roman Dracula, on part du postulat que Dracula gagne à la fin du roman de Stoker et on va donc suivre l’évolution de la société où les vampires deviennent de plus en plus présents. On y voit donc une société s’adapter à une chose qu’elle pensait fictive depuis plusieurs années.

Après les personnages sont bien écrits, j’adore le personnage de Geneviève (vampire de plus de 400 ans et extrêmement bienveillant, on va donc à contre-courant du vampire maléfique) ou Beauregard, espion tiraillé entre son devoir et se posant la question de comment la société évolue avec l’apparition des vampires. Ce qui est aussi intéressant est de croiser d’autres personnages de fiction comme le professeur Moriarty ou encore le docteur jekyll ou le seigneur des morts étranges, ces personnages ont un rôle (certes non majeur) mais ne sont pas juste pour la décoration et collent à leur image dans d’autres œuvres ou œuvres originales.

Je recommande donc ce livre si vous aimez le fantastique et que vous cherchez une œuvre se passant dans le Londres victorien avec des personnages intéressants et une capacité de l’auteur à nous faire voyager dans son univers.

Laisser un message, un avis ...

*Ne sera pas publié